bleumarie

vendredi 20 juin 2014



L'enfant que j'étais
(auteure et interprète Jeanne Moreau)

L'enfant que j'étais me tourmente
Elle est gentille, elle est charmante
Mais je la trouve trop présente
Elle me traite sans égard
Elle m'obsède, elle m'égare
Et transparaît dans mes regards

L'enfant que j'étais est méchante
Pieds joints dans mon cœur, elle se plante
Elle réclame, elle est violente
Comment pourras-tu l'apaiser ?
Toujours, elle se sent lésée
Et veut bien plus que des baisers
Ha ha ha ha
Ha ha ha ha

L'enfant en moi est désarmante
Elle veut être plus qu'une amante
Et l'idée de la mort la hante
Je voudrais pouvoir l'endormir
Ou peut-être la faire sourire
Exaucer un de ses désirs

Cette enfant trop souvent se plaint
Qui donc la prendra par la main
Et lui parlera de demain ?
Je ne puis m'en débarrasser
Car elle attend, jamais lassée
Obstinément, les yeux baissés
Ha ha ha ha
Ha ha ha ha

Cette enfant vivrait au soleil
Rêverait au bruit des abeilles
Les doigts égrenant des groseilles
Elle n'aime que le bruit de l'eau
Le goût de l'amour sur sa peau
Elle ne reçoit que les cadeaux

Cette enfant est vraiment démente
Elle se plaint et se lamente
Souvent, je hais cette mendiante
Elle ignore le parfum des fleurs
Ne reconnaît plus les couleurs
Confond le rire avec les pleurs
Ô douce enfant
Laisse-moi vivre !


Je ne suis pas fan de Jeanne Moreau mais la justesse des paroles de cette chanson me vont droit au coeur.
Je m'y reconnais et je pense que cette chanson peut être universel car chacun peut effectivement s'y reconnaître.

Chacun a, au fond de lui, un peu de l'enfant qu'il ou qu'elle a été. Un peu de son bonheur aussi mais également de ses souffrances.
Que seraient nos vies sans la nostalgie de ces années d'innocence ?

mercredi 9 avril 2014

MIKA - Underwater : Une chanson passion


Et voici les paroles, sublimes, en anglais et avec la traduction en français juste en-dessous.
Et croyez-moi, ce n'est pas la couleur dominante bleue qui me fait aimer cette chanson qui me touche particulièrement...
Etrangement, hormis la ligne mélodique qui me plaisait déjà avant de traduire le texte, je me sentais comme concernée par Underwater.
La traduction est une évidence. Mika et moi, malgré toutes nos différences, avons certainement des points communs.
Mais l'eau, tout comme l'amour, ne sont-ils pas ce dont tout être a besoin ardemment ?

Underwater
Sous l'eau

Bursting through a blood red sky
Explosant dans un ciel rouge sang
A slow landslide
Un lent glissement
And the world we leave behind
Et le monde que nous laissons derrière
It's enough to lose my head
C'est assez pour perdre la tête
Disappear and not return again...
Disparaitre et ne jamais revenir...

When I fall to my feet
Quand je tombe à genoux
Wearin' my heart on my sleeve
En portant mon coeur en bandoulière
All I see just don't make sense
Tout ce que je vois n'a simplement pas de sens
You are the port of my call
Tu es ma première escale
You shot and leavin' me raw
Tu as tiré et m'as laissé à vif
Now I know you're amazing
Maintenant je sais que tu es incroyable

'Cause all I need
Parce que tout ce dont j'ai besoin
Is the love you breathe
Est l'amour que tu respires
Put your lips on me and
Mets tes lèvres sur moi et
I can live under water,
Je peux vivre sous l'eau,
Under water, under water!
Sous l'eau, sous l'eau!
Under water! (x2)
Sous l'eau!

Flying through a bright blue sky
Volant dans un ciel bleu clair
With a space boy high
Haut avec un garçon de l'espace
From the world I leave behind
Du monde que je laisse derrière
It's enough to lose my head
C'est assez pour perdre la tête
Disappear and not be seen again
Disparaitre et ne plus jamais être vu

When I fall to my feet
Quand je tombe à genoux
Wearin' my heart on my sleeve
En portant mon coeur en bandoulière
All I see just don't make sense
Tout ce que je vois n'a simplement pas de sens
You are the port of my call
Tu es ma première escale
You shot and leavin' me raw
Tu as tiré et m'as laissé à vif
Now I know you're amazing
Maintenant je sais que tu es incroyable

'Cause all I need
Parce que tout ce dont j'ai besoin
Is the love you breathe
Est l'amour que tu respires
Put your lips on me and
Mets tes lèvres sur moi et
I can live underwater,
Je peux vivre sous l'eau,
Underwater, underwater!
Sous l'eau, sous l'eau!
Underwater! (x2)
Sous l'eau!

Underwater, underwater
Sous l'eau, sous l'eau
I can live underwater,
Je peux vivre sous l'eau,
With your love I can breathe,
Avec ton amour je peux respirer,
I can breathe,
Je peux respirer,
Underwater!
Sous l'eau!

Underwater, underwater
Sous l'eau, sous l'eau
We could live underwater,
Nous pouvons vivre sous l'eau,
With your love we could breathe,
Avec ton amour nous pouvons respirer,
We could breathe,
Nous pouvons respirer,
Underwater.
Sous l'eau.

mardi 28 janvier 2014

Article du 8 janvier 2014 sur le journal l'Indépendant

Article du journal l'Indépendant du 8 janvier 2014





Voilà, même si l'article n'est pas parfait,(il y a de nombreuses inexactitudes ou contre-sens et la journaliste a omis de dire que je pouvais faire de la restauration de photographies anciennes et de donner mon adresse mail pour que l'on puisse me contacter), ça fait quand même plaisir...

samedi 4 janvier 2014

J'en ai marre des "Bonne année" !!!






Tous les ans, c'est la même chose. A minuit, le dernier jour du dernier mois de l'année, c'est une "nouvelle" année.
Il FAUT fêter ça, comme des moutons...
Tous ensemble...
C'est pitoyable !
Le temps ou du moins son découpage est une invention de l'homme. On s'en moque des nouvelles années et de ces voeux stupides.
En 365 jours, il y aura forcément des bons jours avec des moments heureux. Il y aura aussi de sales moments, des évènements difficiles à affronter, et puis des jours où il ne se passera rien.
Alors à quoi ça sert de dire "Bonne année" ?
Personnellement, j'ai décidé de commencer à vivre chaque matin comme si c'était le premier jour du reste de ma vie.
Sur 24h, il est possible que tout soit beau, tout soit réussi et si ce n'est pas le cas, on essaiera dès le lendemain matin.
Vous comprenez ce que je veux dire ?
Tâchons déjà de profiter de chaque jour au lieu de nous projeter stupidement sur toute une année.
Cela me semble déjà plus raisonnable, non ?

lundi 30 décembre 2013

lundi 16 septembre 2013

Pêcheur

Photo sans trucage... Prise simplement sous un soleil éblouissant, et en couleur (contrairement aux apparences !)...

jeudi 12 septembre 2013

Elle était si belle autrefois

C'est la même photographie sous deux versions différentes.

La première représente la statue telle qu'elle est maintenant, à savoir renversée, abandonnée dans la zone industrielle de mon village, livrée aux intempéries.

J'ai ensuite voulu montrer cette sculpture telle qu'elle avait été - ou du moins la plus proche possible de la réalité, tout en partant de la même photo - et j'ai choisi de la remettre à l'endroit.
Mon choix du noir et blanc pour la seconde photo me semblait naturel. La sculpture apparaît plus douce, moins abimée.
On retient davantage la douceur de ses courbes que les "marbrures" et les chocs sur son corps.

J'ai beaucoup de tendresse pour cette oeuvre d'art.
Par la photo, j'ai voulu lui rendre hommage et la réhabiliter aux yeux de qui voudra bien la regarder.

lundi 20 mai 2013

Mes photos

Casot envahi de fleurs et d'herbes follesLe bourgeon et l'escargot ou la tête d'un caméléonCoccinelleCoquelicot et margueriteLes 3 chardonsEpi
CoquelicotsFaçade rouge et bleueLa femme en bleuBavardagesDemoiselles d'honneurNature morte aux roses
Vue sur le clocher depuis l'impasseL'ombre de la jardinière aux fleurs jaunesDouble éclairFenêtre aux volets verts sous les toitsReflet dans la fenêtre aux volets bleusJeune fille
Qu'est-ce que c'est ?Voilier et porte-containerVoilierLever de soleilLes mariésLes musiciens font une pause

Galerie de bleumarie sur Flickr.

Et si vous veniez visiter ma galerie ?

jeudi 9 mai 2013