bleumarie

dimanche 14 juin 2009

Poésie "Crâne"


Vanité de Philippe Boisnard

il y a dans le crâne "il y a"
il y a la peau, les os, les veines, les intestins,
il y a dans le crâne, sous la peau, le foie, les artères, les veinules, le cœur aussi, les testicules parfois
il y a dans le crâne "il y a"
il y a dans le crâne les nerfs, les synapses, les diodes, les réseaux neuro-cognitifs, les autoroutes de l’information, il y a, pariétal, frontal, paléo ou néo cortex,
il y a la complexion cerveau dans l’os du crâne
il y a dans le crâne la nourriture, le manger, le dormir, le marcher, courir, bondir, il y a dans le crâne le sommeil le sentir, l’affecter le souffrir, le rire ou le bégaiement, l’hésitation contraire à la précipitation
il y a dans le crâne aussi les mots des choses, qui sont les choses du crâne quand le crâne pense qu’il y a
il y a dans le crâne, les verbes, phrases, exclamations, interjections, virgules et encore compléments en tout genre, mais en ordre, dans l’ordre du crâne qu’il y a
il y a dans le crâne, le point, le point d’interrogation aussi, la suspension, le retour à la ligne, le justifié, toute sorte de polices ou de mises en page
il y a dans le crâne aussi des mythes, des histoires des preuves et des témoignages, il y a la lenteur des attentes et la rapidité des trajets ou des liaisons
il y a dans le crâne aussi des fantômes, chimères versatiles ou revenants impératifs, il y a les autres ceux qui hantent, les 6 milliards d’hommes qui ont aussi un crâne derrière la meurtrière des yeux
il y a dans le crâne 6 milliards d’hommes qui dans leur 6 milliards de crânes me font tourner en boucle dans leur 6 milliards de mondes qui tournent en boucle tout autour du monde sans terre