bleumarie

jeudi 20 décembre 2012

ELLE

 
  


 

Elle partage ma vie depuis plus de dix ans.
Elle est exigeante et possessive.
Elle est retorse et diabolique.
Elle est jalouse et me détourne de ma famille, de mes amis.
Elle me réveille la nuit par ses caresses brûlantes.
Elle me surveille et m'étreint à chaque instant.
Elle partage mon lit, elle partage ma vie.
Elle se nourrit de mon souffle et me tient éveillée.
Elle me tourmente, elle me hante.
Elle enrage quand, pour quelques secondes, je l'oublie.
Elle sait tout de moi.
Elle exploite mes failles et mes faiblesses.
Elle me veut à genoux devant elle.
Elle fait gémir mon corps et affole mon esprit.
Elle est mon obsession et mon ivresse.
Elle m'oblige parfois à imaginer que, sans elle, je n'existerais pas.
Elle me dit à l'oreille qu'elle me rend plus vivante.

Elle est ma douleur.
Elle est la somme de mes souffrances.
Elle est la maladie, le cauchemar de ma vie.

Elle me marque au fer rouge un peu plus chaque jour.
Elle me brise. Elle me démembre. Elle m'écrase. Elle m'épuise. Elle me brûle. Elle me transperce. Elle me crucifie...
Elle, Elle, Elle ...














C'est mon quotidien qu'Elle rend inhumain.
C'est ma famille qu'Elle prend en otage.
C'est mon entourage qu'Elle décourage.
C'est ainsi. C'est ma vie. Je n'ai pas choisi.













Difficile d'en parler, d'écrire : c'est une expérience intime.
On est si seul avec sa douleur.

Mais certaines nuits, écrire peut être un défouloir.
Même si tout cela est peut-être incompréhensible pour beaucoup d'entre vous,
durant quelques instants, je L'ai tenue à distance.
Et curieusement, c'est en parlant d'Elle que je suis parvenue à L'oublier un peu...

 


Merci de bien vouloir respecter le droit à la propriété intellectuelle et de ne pas utiliser tout ou partie de ce texte ou de ces photos sans mon autorisation écrite.