bleumarie

dimanche 28 juin 2009

Philosophie du temps perdu ... histoire de gagner du temps ...

Je ne vous oublie pas, et je vous remercie pour vos commentaires qui sont toujours les bienvenus. Simplement, je suis submergée par le boulot.
Les copies à corriger, les bilans de fin d'année scolaire ...
Ces deux photos sont celles que je viens de prendre de mon "espace de travail".
Vous constaterez l'ampleur de la tache ...
Je ne suis pas bordélique, enfin je ne crois pas. Mais j'ai besoin d'avoir à portée de main tout ce qui m'est utile pour bosser. Histoire de gagner du temps.
Gagner du temps, drôle d'expression ! Je suis joueuse mais là, gagner du temps, ça me semble perdu d'avance ! Comment peut-on gagner du temps ??? Je ne connais pas les règles de ce jeu, mais ce que je sais c'est que "gagner du temps" est sans doute un jeu dont le lot ne sera jamais gagné par personne !
Pfffff, les dés sont pipés d'avance ! Tiens, pour que vous n'ayez pas l'impression d'avoir "perdu du temps" (ah oui, tenez-vous bien ! Si "gagner du temps" me semble un challenge improbable, en revanche "perdre du temps" existe bien ! L'idéal serait que le temps que vous perdez en lisant cet article me soit directement crédité, et là , je pourrais gagner du temps...) ; bref, pour que vous ne repartiez pas frustré(e)s, voici la petite histoire de l'expression "les dés sont pipés".

L'expression provient du langage de la chasse de jadis. On attirait les oiseaux sur des branches engluées avec des sortes de pipeaux. Ceci s'appelait "attirer les oiseaux à la pipée". Plus tard, le sens se transposa au figuré et on employa cette expression pour démontrer que l'on avait été trompé, en particulier dans le domaine du jeu. Ainsi, "les dés sont pipés" signifie qu'il y a tromperie.

Vous voyez, quand je vous disais qu'on ne peut pas gagner du temps !
Bientôt les vacances, je viendrai vous inonder de commentaires, ça c'est sûr.